Sélectionner une page

Les «résultats» des libéraux: la vérité

En novembre, le gouvernement libéral a utilisé l’argent de vos impôts pour lancer «Canada.ca/Results», un rapport d’étape visant en quelque sorte, à se féliciter eux-mêmes.

Quelle ironie de la part du gouvernement libéral de se donner un bilan élogieux de ses accomplissements; la réalité est exagérée et omet tout autant de fait.

En réponse, nous avons préparé cette analyse beaucoup plus adéquate des deux premières années du mandat de Justin Trudeau.

81%des familles
de la classe moyenne
paient maintenant
plus d’impôts

 
 
45 $milliards de dollars
de déficit

 
 
6enquêtes sur des
ministres libéraux

 
 
jours avant
l’élection de 2019

 
 

Cliquez ici pour choisir une promesse brisée.

« Modestes » déficits

Promesse brisée
En 2015, Justin Trudeau a promis de « modestes” déficits » de « seulement » $10 milliards par an pendant trois ans.
● Il a immédiatement brisé cette promesse dans son premier budget.
● En 2017, le déficit annuel est maintenant de 17.8 milliards de dollars, 80% plus élevé que les projections initiales.
● Le gouvernement libéral fait maintenant l’évaluation que pour 2018, ces déficits atteindront 19.9 milliards de dollars.
● Trudeau a été cité, en disant que: « Le budget va s’équilibrer de lui-même » ce qui démontre que les libéraux n’ont aucun plan pour équilibrer le budget, seulement de continuer à dépenser l’argent des contribuables canadiens.
● Les libéraux font face à des déficits créés par eux, qui ne cessent d’augmenter, ils sont maintenant en train de développer de nouvelles manières de taxer les Canadiens.
● Trudeau n’a pas un problème de revenus, il a un problème de dépenses, et il refile la facture aux familles canadiennes !
Information additionnelle
Information additionnelle

Transparence

Promesse brisée
● Justin Trudeau a promis qu’il établirait une nouvelle norme « d’ouverture » et de « transparence pour son gouvernement. » Cela s’est avéré être une promesse complètement vide.
● Les changements proposés par Trudeau à la Loi d’accès à l’information (Loi C-58) ont été largement décriés. En fait la commissaire à l’information a affirmé qu’il s’agissait d’une « régression pour les droits existants », et « qu’elle préférerait largement le statu quo ».
● En de multiples occasions, le gouvernement Trudeau a tenté d’imposer par la force des changements à la Chambre des communes qui aurait rendu plus difficile le fait de leur demander de rendre des comptes. Seulement les conservateurs ont protégé la démocratie canadienne du pire de ces changements…jusqu’à maintenant.
● Bill Morneau le ministre des Finances de Trudeau, a brisé les règles d’éthique lorsqu’il a :
    ○ Omis de déclarer une entreprise à l’étranger qu’il a créé en France pour se donner un avantage fiscal ;
    ○ N’a pas mis ses millions de dollars d’actions, qu’il détient dans une firme de régimes de retraites privées, dans une fiducie sans droit de regard, même après avoir affirmé qu’il le ferait, puis
    ○ Il a présenté un projet de loi visant à réformer les régimes de pension qui pourrait être profitables à ces mêmes détenteurs d’actions !
● Alors ce n’est pas une surprise que les libéraux aient soudainement changé leur refrain sur les obligations en matière d’éthique des ministres du Cabinet.
● Les Canadiens s’attendent à de l’honnêteté et à de l’intégrité de leur gouvernement, mais ce qu’ils ont maintenant, c’est un gouvernement libéral hypocrite et qui croit que tout lui est dû et qui a pris l’habitude de la tromperie.
Information additionnelle
Information additionnelle
Information additionnelle
Information additionnelle
Information additionnelle
Information additionnelle

Impôts aux petites entreprises

Le crédit partiel
● Justin Trudeau a d’abord affirmé qu’il respecterait l’engagement conservateur d’une baisse d’impôts aux petites entreprises – en l’abaissant de 11% à 9%.
● Les Libéraux ont brisé cette promesse en 2016, et ils ont renversé la réduction prévue par les conservateurs
● Seulement maintenant, un an après, et seulement après des mois de critiques et de lobbying du Parti conservateur, Justin Trudeau change encore une fois d’idée, et il s’engage à nouveau au chapitre de la baisse d’impôts conservatrice aux petites entreprises
● Il fait ça maintenant pour changer de sujet et qu’on ne s’occupe pas de ces autres hausses massives d’impôts.
● Vous ne pouvez pas faire confiance à Justin Trudeau pour réduire vos impôts. Quand Justin Trudeau promet qu’il n’augmentera pas les impôts– ne le croyez pas.
Information additionnelle

Réforme électorale

Promesse brisée
● En 2015, Justin Trudeau promet aux Canadiens qu’il mettra en oeuvre une réforme électorale.
● Il a déclaré avec confiance « que l’élection de 2015 sera la dernière élection fédérale sous le signe du premier qui arrive au fil d’arrivée.
● Après un processus de consultations de six mois sur la réforme électorale, le comité multipartite, qui a consulté largement les Canadiens de partout au pays, a avisé le gouvernement libéral que tout changement au système électoral au Canada devrait passer par un référendum.
● Les libéraux, après ne pas avoir obtenu le résultat qu’ils désiraient, ont affirmé que les recommandations du comité étaient trop radicales, et
« d’une course vers une échéance prédéterminée ».
● Les libéraux ont ensuite complètement abandonné leur engagement,
En annonçant que la réforme électorale ne ferait plus partie de leur mandat.
Information additionnelle

Classe moyenne

Promesse brisée
Trudeau a promis de donner aux Canadiens de la classe moyenne une réduction d’impôts et de rendre le système fiscal « plus équitable ».
Mais, selon l’Institut Fraser, après deux ans sous le règne des libéraux, 81% des familles de la classe moyenne paient plus d’impôts sous les libéraux !
En outre, dans sa plus récente étude, l’Institut Fraser montre que 92% des familles de la classe moyenne vont payer plus d’impôts quand toutes les hausses d’impôts prévues par les libéraux sont mises en œuvre.
Quand ces nouvelles politiques fiscales entrent en vigueur, les familles canadiennes vont payer chaque année en moyenne, $2,218.00 en impôts supplémentaires.
C’est facile de voir comment :
● Les libéraux ont augmenté les impôts sur le transport en commun, en abolissant le crédit d’impôt pour le transport en commun;
● Ils vont augmenter les impôts sur l’électricité, l’essence, le chauffage domestique, à cause de la taxe sur le carbone de Trudeau.
● Ils ont augmenté les impôts des travailleurs au Canada en augmentant les primes du régime de pensions du Canada et de l’assurance-emploi;
● Ils ont augmenté les impôts des diabétiques et des gens atteints d’autisme, en récupérant un crédit d’impôt offert depuis longtemps aux personnes handicapées;
● Ils ont augmenté les impôts des entreprises familiales, en proposant un taux d’imposition plus élevé sur l’indemnisation des enfants et des conjointes que Revenu Canada juge déraisonnable
● Ils ont augmenté les impôts des entreprises locales, en promettant d’imposer jusqu’à 73% de plus, sur les revenus de placements passifs ;
● Ils ont augmenté les impôts des familles, en éliminant la prestation universelle pour la garde d’enfants, le crédit d’impôt pour la condition physique des enfants, et le crédit d’impôt pour les activités artistiques des enfants;
● Ils ont augmenté les impôts des manuels scolaires des étudiants, en abrogeant les crédits d’impôt pour l’éducation postsecondaire et des livres
● Récemment, ils ont augmenté les impôts sur la bière et le vin, en augmentant la taxe fédérale d’accise et en ajoutant un article pour qu’il soit accru chaque année; et
● ils ont même essayé d’imposer les régimes de soins de santé et les soins dentaires, et les rabais pour les employés.
● Malheureusement, la liste des hausses d’impôts libérales ne cesse d’augmenter.
Trudeau ne se contente pas de prendre l’argent des travailleurs canadiens, il enregistre d’énormes déficits, avec aucun plan pour s’engager à avoir un jour, un budget équilibré. Les familles canadiennes souffrent à cause des politiques libérales du gouvernement Trudeau.
Information additionnelle

Dépenses pour la défense

Promesse brisée
● Le gouvernement libéral avait promis de maintenir les niveaux de dépenses des conservateurs pour la Défense nationale, incluant les augmentations de dépenses actuellement prévues.
● Ils ont immédiatement brisé cette promesse.
● Avec leurs deux premiers budgets, les libéraux ont coupé des milliards de dollars dans les projets d’immobilisation en commençant en 2016. Dans une ère de dépenses libérales imprudentes, c’est scandaleux que les coupes budgétaires les plus importantes soient systématiquement imposées aux Forces armées canadiennes.
● Ils ont encore promis du financement additionnel, mais – surprise surprise – ce financement ne sera disponible qu’APRÈS la prochaine élection.
● Les membres des Forces armées canadiennes qui sont blessés dans l’exercice de leurs fonctions voient leurs avantages sociaux et leurs indemnités coupés de manière significative. Ces changements peuvent coûter individuellement aux membres et aux familles plus de 23,000 $ par an.
Information additionnelle

Formation

Promesse brisée
● Les libéraux ont promis un montant additionnel de 775M$ par an pour l’emploi et la formation professionnelle.
● Ils ont fièrement vanté cette mesure qui allait aider les Canadiens à recevoir la formation dont ils ont besoin pour trouver et maintenir leurs emplois.
● Mais les libéraux n’ont ajouté qu’une portion de ce montant, et bien en dessous du montant promis.
Information additionnelle

L’Énergie au Canada

Promesse brisée
● Les Libéraux ont promis d’équilibrer les intérêts économiques et environnementaux
● Après avoir dépensé un MILLIARD de dollars pour s’assurer que le projet respectait de strictes normes environnementales, « TransCanada Corp » a mis fin au projet après avoir été confronté à la paperasse imposée par les libéraux.
● L’introduction soudaine d’émissions en aval et en amont a créé un processus de réglementation impossible pour le pipeline et n’a donné d’autre choix à TransCanada que celui d’annuler le projet.
● Les politiques destructrices d’emploi de Justin Trudeau ont créé trop de complications inutiles et elles ont tué le projet.
Additional Info
Information additionnelle

Infrastructure

Promesse brisée
● Pendant l’élection de 2015, les libéraux ont promis une hausse des dépenses en infrastructure de 125 milliards de dollars en dix ans.
● Jusqu’à maintenant, le site Web d’Infrastructure Canada montre que pour les treize programmes en vigueur, il reste 20.5 M$ qui n’ont pas encore été dépensés.
● Des préoccupations ont été soulevées par des villes concernant le fait qu’elles n’ont pas suffisamment de temps pour dépenser l’argent alloué aux projets d’eau et de transport.
Information additionnelle

Votes libres

Promesse brisée
● Les libéraux ont promis que pour les membres de leur Caucus, tous les votes seront des votes libres sauf ;
    ○ Ceux qui mettent en oeuvre la plateforme électorale libérale ; les votes de confiance comme le Budget et
    ○ Ceux qui s’adressent à nos valeurs communes et aux protections garanties par la Charte canadienne des droits et libertés.
● Cette promesse a clairement été brisée quand un membre du Caucus libéral, Wayne Long, a été puni pour avoir voté contre son gouvernement sur une motion qui aurait prolongé le processus de consultation pour les hausses d’impôt aux petites entreprises.
● Long a été exclu de deux comités parlementaires pour avoir appuyé une motion de l’opposition.
Information additionnelle

Traitement équitable des Anciens Combattants

Promesse brisée
● Les libéraux ont promis qu’ils allaient démontrer du respect et de l’appréciation pour nos Anciens Combattants, ce à quoi les Canadiens s’attendent à juste titre, et s’assurer qu’aucun Ancien Combattant n’a à combattre le gouvernement pour le soutien et une indemnisation qu’ils ont mérités.
● Trudeau poursuit les Anciens Combattants devant les tribunaux, dans une tentative pour bloquer certains bénéfices accordés aux Anciens Combattants accidentés et blessés.
● Les membres de Forces armées canadiennes qui sont blessés dans l’exercice de leurs fonctions voient leurs allocations et leurs bénéfices coupés de manière significative. Ces changements peuvent coûter individuellement à certains membres plus de 23,000 $ par an.
● Justin Trudeau devrait tout faire en son pouvoir pour soutenir nos troupes qui se mettent en danger pour défendre notre pays, et voilà qu’il choisit plutôt de couper leur paye et leurs bénéfices.
Information additionnelle

Contrairement au site libéral, ce site N’EST PAS payé avec l’argent de vos impôts.
© Droit d’auteur 2017. Autorisé par l’agent enregistré du Parti conservateur du Canada. ‎Regardez nos Politique de confidentialité.